Victime de l'affaire DUTROUX.

Friday, June 24, 2005

Une possible réouverture du dossier Bis...

Article paru le 24/06/2005

"J'irai jusqu'au bout".

Il y a tout juste dix ans, le 24 juin 1995, disparaissaient Julie et Melissa. Les fillettes, âgées de 8 ans ont quitté le domicile des Lejeune dans le courant de l'après-midi pour aller jusqu'au viaduc de l'autoroute. Elles voulaient aller saluer les voitures. C'est la dernière fois que Julie et Melissa seront aperçues en vie. On les retrouvera mortes, quatorze mois plus tard. Leurs dépouilles seront exhumées le 17 août 1996 du jardin où Dutroux les avaient enterrées. Les fillettes ont succombé à la faim et à la soif. Julie ne pesait plus que 13 kg quand elle s'est éteinte, Melissa, 16.

Aujourd'hui, jour anniversaire de cette disparition, douze mois après la fin du procès qui s'est soldée par la condamnation de trois des quatre accusés, le procureur du roi de Neufchâteau Michel Bourlet affirme vouloir réactiver le dossier Dutroux bis.
Dans un rapport au parquet général de Liège, le magistrat recommande la poursuite des enquêtes scientifiques relatives aux cheveux retrouvés dans la maison de Marc Dutroux à Marcinelle, alors que la chambre des mises en accusation de Liège avait estimé en octobre qu'il n'y avait plus lieu de poursuivre ces analyses. Dans une interview accordée au Soir, Michel Bourlet révèle que seuls 2.922 cheveux sur les "4 à 6.000 collectés" ont été soumis à analyse. "Je veux aller jusqu'au bout d'un raisonnement logique", martèle M. Bourlet.

Cela voudrait dire tout simplement que cette enquête a été bâclée volontairement. J’en suis sûr. Trop de choses ont été mal menées.

3 Comments:

Post a Comment

<< Home