Victime de l'affaire DUTROUX.

Sunday, June 05, 2005

MAÎTRE DURTETTE ET MAÎTRE CHEMLA : CES LÂCHES…

Mes deux anciens avocats m’ont fait des promesses qu’ils n’ont pas tenu soit par peur ou tout simplement par manque de compétences. En fait, Maître DURTETTE et Maître CHEMLA ont peur de se heurter aux autorités judiciaires belges. Ces gens font de beaux discours qu’ils n’assument pas. En tout cas, nous sommes (moi et mon entourage) extrêmement déçus de ces personnes. En plus, ils osent me réclamer de l’argent alors qu’il avait été convenu dès le départ qu’ils me défendaient gratuitement. Tout cela a été dit devant le juge PREAUBERT. Quelque chose ne tourne pas rond. C’est seulement depuis que j’ai décidé de me débarrasser d’eux (suite à leur comportement douteux) , qu’ils me réclament des sommes d’argent injustifiées. Ils n’ont pas fait leur travail ; je trouve qu’ils ne manquent pas d’air.

Maître DURTETTE et Maître CHEMLA sont des escrocs. C’est sûr que devant une caméra, ces personnes se font passer pour des gens honnêtes. Croyez-moi, c’est bien le contraire ! Pour preuve, à ce jour, ils bloquent mon dossier.

Je pense que ces avocats sont tout simplement bons à traiter des petits dossiers de voleurs de mobylette, mais dès qu’il s’agit de gros dossiers susceptibles d’atteindre l’Etat belge, il n’y a plus personne. Maître DURTETTE et Maître CHEMLA ne sont plus crédibles.
En tant qu’ancien restaurateur, je connais du monde. J’ai déjà averti plusieurs personnes pour qu’ils ne fassent plus appel à leurs services. Je suis en train de réunir plusieurs centaines de personnes. Nous allons nous rassembler devant un tribunal de Charleville Mézières et nous les sifflerons lors de leur passage. Croyez-moi, ils vont perdre beaucoup de clientèle dès que cela sortira au grand jour.

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de Maître DURTETTE et de Maître CHEMLA au cas ou vous souhaiteriez les joindre:

Cabinet ACG
Maître DURTETTE et Maître CHEMLA
45 Rue Léon BOURGEOIS
51005 CHALONS EN CHAMPAGNE

Gérard CHEMLA: 03/26/69/32/43
Vincent DURTETTE: 03/26/69/46/35
Vive la République, vive la France! J’espère que nous sommes toujours une démocratie ?

0 Comments:

Post a Comment

<< Home