Victime de l'affaire DUTROUX.

Monday, May 30, 2005

EN CE QUI CONCERNE LE JUGE CONNEROTTE

Le juge CONNEROTTE m’a affirmé à plusieurs reprises qu’il avait subi des pressions et qu’il y avait bien un réseau dans le dossier DUTROUX notamment des notables assez fortunés. Fortunés, mais pédophiles, que je considère comme des fils de pute ! Et je pèses mes mots. Ces gens se promènent tranquillement en Belgique sans être inquiétés. Or moi, je suis totalement innocent. Mais que voulez-vous y faire, Christine HAYON la mère de mon fils qui est à l’origine du complot, collabore avec les flics belges ainsi que les autorités judiciaires de Neufchâteau, complices de DUTROUX et de sa bande , bien sûr ! C’est en partie à cause de mon ex que l’affaire DUTROUX n’a pas pu être menée jusqu’au bout par le juge CONNEROTTE. Ce que j’attends aujourd’hui et qui tarde à venir, c’est une confrontation entre le juge CONNEROTTE, le juge LANGLOIS, le procureur BOURLET et moi même devant la justice française. C’est dire comme je suis sûr de moi. J’espère qu’il y aura un jour un bon juge d’instruction pour faire le travail correctement. Ceux qui n’auront pas fait leur travail, tôt ou tard, cela se retournera contre eux. Ce que les autorités belges n’aiment pas, c’est que je leur dise la vérité. Ils ne l’a supportent pas. En tout cas, toutes leurs magouilles continuent. Et vous avez l’impression que le monde tourne rond ?

VICTOIRE DU NON.

Comme vous avez pu le constater, le non à la constitution européenne l'a emporté. Je suis fier des français. Je l'avais prédit depuis plusieurs mois. Je remercie tous ceux qui ont voté non et croyez-moi, ils sont nombreux. C'est tout de même un non à la Belgique (Bruxelles), pays ou règne une grande corruption au coeur de cette europe de merde. Pour preuve, ils n'ont même pas réussis à faire éclater la vérité sur l'affaire DUTROUX alors que grâce à moi, nous aurions pu y arriver. Croyez-moi, cela est volontaire. Ma haine contre les institutions (justice belge) est inqualifiable. Je vous rappelle que ces gens n'ont pas hésité à me torturer physiquement et moralement et on vient me parler d'Europe! Qu'ils aillent se faire foutre!Ils se comportent avec moi exactement comme un pays de dictature. Ils ne respectent pas les droits de l'homme. Qu'ils restent dans leur Europe de merde. Je suis pour la fermeture des frontières entre la France et la Belgique, pays ou les pédophiles y règnent en maîtres!
Liberté, égalité, fraternité, vive le non!

Saturday, May 07, 2005

LA PEUR DU SCANDALE.

Mes deux anciens avocats, Maîre DURTETTE et Maître CHEMLA se sont arrangés avec les juges d’instruction de Charleville Mézières (plus précisément le juge PREAUBERT) afin d’éviter que mon affaire sorte au grand jour. Je trouve cela inadmissible; cela veut tout simplement dire qu’ils sont complices avec les autorités judiciaires belges (Neufchâteau). Croyez-moi, à ce petit jeu dangereux, tôt ou tard, ils me le paieront cher. Et oui, comment voulez-vous que mon affaire sorte au grand jour si vous avez de mauvais avocats et de mauvais juges d’instruction (qui sont en plus de mauvaise foi).
Ces jours -ci, j’ai pu me rendre compte qu’ils n’ont rien fait pour établir la vérité. En plus, Maître CHEMLA s’est permis à plusieurs reprises d’insulter le juge CONNEROTTE (qui je vous le rappelle a fait arrêter DUTROUX). C’est tout de même incroyable mais c’est la réalité !

A propos de Michel NIHOUL, le complice de Marc DUTROUX; il a été condamné à 5 ans de prison pour trafic de drogue. A ce jour, il est toujours en liberté. Il a même demandé à effectuer sa peine avec un bracelet électronique. Ce qui veut dire qu’il resterait en liberté.
Le comble de l’histoire, c’est que moi, si je me fais attrapé sur le territoire belge, c’est la prison immédiatement ! Vous trouvez cela normal ?
Moralité : Si les juges d’instruction veulent être respectés, qu’ils commencent par respecter les victimes !