Victime de l'affaire DUTROUX.

Wednesday, February 16, 2005

Article paru dans l'Union l'Ardennais du 05/03/2004.

UN ARDENNAIS VICTIME D’UN COMPLOT BELGE

Auteur de cet article: Christophe PERRIN

Philippe AOUALI, 39 ans, originaire de Charleville-Mézières, gérait un hôtel en Belgique. Un complot ourdi par une ex-compagne vindicative et un gendarme belge, enquêteur dans l’affaire DUTROUX, lui a valu une condamnation à deux ans de prison, et un mandat d’arrêt.
«J’ai dû fuir la Belgique et le ministère de la justice français m’a permis de changer d’identité», explique Philippe AOUALI, de nouveau domicilié en Champagne Ardenne.
«J’ai été victime d’une incroyable machination. C’est pourquoi j’ai déposé plainte contre l’Etat belge fin octobre.»
Accusé de l’enlèvement de deux jeunes filles à Bouillon, dans un climat proche de l’hystérie collective, Philippe AOUALI est également poursuivi pour avoir proféré des menaces de mort à l’encontre du procureur BOURLET de Neufchâteau. En réalité, l’enlèvement se révélera monté par la gendarmerie belge.«Le juge LA CHAPELLE de Charleville Mézières, m’a présenté ses excuses alors que je suis resté 40 jours en détention en 1996. Il est prêt à témoigner en ma faveur tout comme le juge CONNEROTTE», affirme aujourd’hui Philippe AOUALI qui, après être tombé en dépression, a décidé de retrouver son honneur bafoué.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home